« Lettre ouverte sur les derniers événements survenus en Haïti »

Actualizado: jul 21


C'est avec grande inquiétude que les membres du MCVI reçoivent les dernières nouvelles de l'assassinat du président haïtien Jouvenel Moïse. La situation de violence et de déstabilisation dans laquelle le pays est plongé s'aggrave de plus en plus. Cette situation touche principalement les classes les plus défavorisées de la population.


L'absence de protection d'un État inopérant met des milliers de familles en danger. Les femmes haïtiennes à qui nous offrons nos services manifestent leur impuissance et leur angoisse de savoir que leurs enfants et leurs familles ne peuvent échapper à cette dure réalité.


Aujourd'hui plus que jamais, le gouvernement canadien doit prendre des mesures importantes et efficaces afin d’accorder le statut de réfugié et la réunification familiale à toutes les familles qui attendent une réponse favorable à leur demande d’asile. D’autant plus que ce processus prend beaucoup de temps et qu’à cause du COVID l’attente est devenue encore plus longue.


Les femmes haïtiennes qui vivent au Canada et leurs familles requièrent tout notre soutien et notre solidarité. Les mères et les pères qui ont leurs enfants et leurs familles en Haïti sont très touchés par les nouveaux événements.


« Je suis profondément choquée, j’ai eu les nouvelles de ma famille, tout le monde a peur, personne ne sait quoi faire, personne n’est en sécurité. C’est la terreur… J’ai peur…J’ai peur pour mes enfants…»

Voici les paroles d’une femme parmi les dizaines de femmes à qui nous offrons des services d’intervention et d’accompagnement. Elle est terriblement bouleversée.


Les travailleuses et militantes du MCVI élèvent leurs voix en solidarité avec la cause des femmes haïtiennes que nous accompagnons jour après jour dans leur processus de guérison des violences vécues et qui attendent une réponse favorable à leur demande d’asile.


Nous appelons toutes les organisations à rejoindre la cause de toutes les familles haïtiennes.
Nous plaidons pour un statut pour tous dans les plus brefs délais.
Nous appuyons la lutte que les parents mènent jour après jour désespérément pour que le gouvernement canadien accélère le processus de réunification familiale.

Nous témoignons de l'angoisse dans laquelle ces parents sont plongés, sachant que chaque jour leurs enfants risquent de subir toutes formes de violences et, plus encore, risquent d'être assassinés.


À toutes les femmes haïtiennes : Vous êtes des femmes combattantes, résilientes et courageuses. Vous avez droit à toute la reconnaissance du gouvernement canadien et à tout l’appui humanitaire pouvant être offert afin d’obtenir un statut de résidence au Canada qui vous assure une vie digne en compagnie de vos familles. Comme vous le méritez!


Levons nos voix et demandons au gouvernement Canadien et au gouvernement du Québec d’accorder immédiatement la réunification familiale ainsi que la résidence permanente à tous les haïtiens demandeurs d’asile.

Veuillez signer cette lettre ouverte en solidarité avec le peuple haïtien ICI


SIGNATAIRES :

Messier, Genevieve

Piché, Frédérique Laurent, Jean-Marie

Bailaou, Diallo

Rondiat, Barbara Beaupré, Laurie Escobar, Sophia Cean, Schella Stherline, Jose Drouin Saminah, Rimpel Gauthier, Marie-Andrée Correa, Margarita Matte

Girard Louis Sully, Jennie-Laure CALACS Rive-Sud Marcel, Simon Hidalgo, Francia Barrero, Cilia Haddad Giraldo. Margarita Draper, Marie Eve Audet, Christine Ricci, Sandrine Boucher, France Olaya, Beatriz Dieudonné, Rachelle Bernady, Marcel Bouchard

Lajoie, Marie-Eve Trivino, Andrea Petiquay, Gisele

Ferrando, Clara

Acosta, Rita

Trigueros, Gemma

Hérode, Rose Evanise Sanjuan, Daniel

Ugo, Fiorito

Moisan, Marie-Elaine

Ponte Rivera, Susana

Beauchemin, Audrey

Leduc, Claudia

Dessureault Pelletier, Maude

Rodríguez Bustos, Francy Milena

Brisson-D'Auteuil, Karine

Boti, Marie

Sadeqa, Siddiqui

Sylvain, Fabiola Misanka, Mupessev