Le Québec est, depuis de nombreuses années, une terre d’accueil pour des personnes de diverses origines.

 

En fait, à l’exception des AUTOCHTONES et des INUITS, la totalité de la population du Québec a des origines diverses.

 

Les femmes immigrantes ont elles aussi des droits indéniables. 

Depuis une dizaine d’années, le MCVI a développé une expertise en matière d’accompagnement des femmes demandeures d’asile au Canada qui ont été victime de violence sexuelle.

 

Que l’agression ait été commise dans leur pays d’origine, durant le parcours migratoire ou encore ici depuis leur arrivée, nous leur offrons des services de suivi psychosocial et d’accompagnement en tenant compte des facteurs qui augmentent leurs vulnérabilités dans la société d’accueil. 

Chaque année, entre 700,000 et 4 millions de femmes et d’enfants franchissent les frontières internationales comme victimes du trafic humain. Selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et la Commission des droits de la femme et de l’égalité des chances de l’Union européenne, entre 90 % et 92 % des personnes subissant la traite dans le monde le sont à des fins de prostitution et 48 % d’entre elles sont des enfants. 

 

Qu'est-ce que :

 

La traite (Trafficking)?

 

  • Implique une situation de force, de fraude ou de coercition;

 

  • Engage l’exploitation de la victime;

 

  • Résulte d’une entrée légale ou illégale au pays;

 

  • Comprend la traite interne et la traite externe;

 

  • Implique le déplacement de la victime.

 

 

Le trafic (Smuggling)?

 

  • Nécessite le consentement de la personne;

 

  • Facilite l’entrée illégale au pays;

 

  • Implique le passage de frontières internationales;

 

  • Permet la liberté de se déplacer à l’arrivée à destination.

C.P. 50009 Succ Jarry

Montréal, QC H2P 0A1

Canada

Pour nous joindre