Le MCVI émerge d’une conscience féministe de femmes de diverses origines qui reconnaissent les différentes formes d’oppression envers les femmes.

 

Notre Mission est de contrer toute forme de violence vécue par les femmes comme résultante des rapports de pouvoir inégaux et de domination existants dans la société, rapports qui découlent des différentes sources d’oppression.

 

 

 

Le centre d’aide aux victimes de viol (CAVV) a pris naissance en janvier 1975 pour faire suite à des « rencontres de cuisine » entre des féministes qui déploraient le manque de ressources et le traitement sexiste réservés aux femmes victimes de violences sexuelles.

 

Dès les débuts, une analyse féministe radicale soutenait notre approche. Pour nous, cela signifiait lutter pour des changements législatifs, c’est-à-dire pour des lois et des droits qui viseraient l’égalité des femmes. 

La Base d’unité est un document qui présente les valeurs, les principes et l’analyse de la violence et des agressions sexuelles du MCVI.
 
Le contenu de la base d’unité permet de donner à toutes les femmes qui fréquentent le centre des « points de repère communs » de manière à orienter et coordonner individuellement et collectivement nos luttes et nos actions.
 
Constituée actuellement de cinq femmes de diverses origines, tant en ce qui concerne leurs formations et que leurs expériences de vie, l’équipe travaille à la réalisation du plan d’action.

 

Elle cherche avant tout à répondre aux besoins et aux priorités des femmes.

 

Attentive à l’actualité sociale et politique, l’équipe travaille, en étroite collaboration avec les membres de la Collective, à réagir aux questions d’actualité afin de donner une portée publique à la voix des femmes dont les droits sont menacés.           

La vie associative est à la base du fonctionnement d’un organisme communautaire. Au Québec, la majorité des organismes communautaires travaillent « pour, par et avec les membres ». Des citoyen(ne)s impliqué(e)s afin de se donner collectivement des moyens pour améliorer leurs conditions de vie.

 

Depuis ses débuts, le MCVI a compté avec l’implication et la participation des femmes. Qui sommes-nous?

La solidarité est très importante au MCVI. Nous croyons que le changement social passe d’abord par notre implication en tant que premières actrices engagées pour améliorer nos vies et pour faire respecter nos droits.
 
Nous examinons les diverses dimensions qui nous touchent directement : économique, politique, sociale, y compris les dimensions psychologiques ou spirituelles. 

C.P. 50009 Succ Jarry

Montréal, QC H2P 0A1

Canada

Pour nous joindre